Quelques témoignages d’adeptes du patin

Klaas Decuypere – 37 ans – cadre
Patin n° 2558 – Guga
Il faut être deux pour danser le tango. Cela s’applique également au patin à voile. Car on ne fait jamais de la voile seul: il faut anticiper le vent, le courant et les vagues, en parfaite harmonie avec le bateau.  Et après 10 ans de catamaran, cela signifiait un changement dans ma « pensée » d’adepte de la voile. Le bateau semble simple, mais il ne se laisse pas manier  en moins de deux. Le bateau et le skipper doivent chercher ensemble la parfaite harmonie. Une quête intéressante, en ce qui me concerne. Ajoutons à cela l’atmosphère sportive sur l’eau et l’ambiance agréable sur la plage, et le hobby est complet.  Oh, si j’avais plus de temps pour le pratiquer…

Extrait du programme Eur. Kamp Pati a Vela –  NOSEPASA

Laisser un commentaire