Quelques témoignages d’adeptes du patin

Jürgen Van Cauwenberge –   46 ans  – capitaine au long cours, lamaneur
Patin n° 2885 – Orange Rover
Après avoir navigué avec un grand nombre de dériveurs et d’autres catamarans, j’ai viré de bord, j’ai même jeté le gouvernail et je profite pleinement de la navigation sur mon patin gracieux. Mais malgré tout, je pousse parfois des jurons comme un troupier, car diriger ce patin sans gouvernail et à gréement simple, et comprendre tous ces caprices… c’est un vrai défi. Il m’a fallu beaucoup d’années pour avoir de bonnes relations avec ce bateau capricieux, et de nombreuses années passeront encore avant que nous nous comprenions complètement. Ajoutez à cela d’autres ingrédients locaux, notamment les conditions de la mer du Nord (du vent, des vagues et des courants très variables) et vous obtenez un cocktail superbe à caractère toujours différent : en bref, le patin, c’est une captivante histoire sans fin…

Extrait du programme Eur. Kamp Pati a Vela – NOSEPASA

Laisser un commentaire